Chirurgie esthétique, pour ou contre ! Dr Vladimir Mitz

De l’expérience de la chirurgie esthétique : philosophie, fantasmes, modèles

Voilà un livre qui s’avance sur ce territoire mouvant de la chirurgie esthétique si « à la mode » il y a quelques temps et tellement contestée aujourd’hui.

Cette aspiration à la beauté parfaite ou à retoucher inlassablement son apparence a des racines profondes dans la psyché humaine depuis l’antiquité. On en trouve des traces dans les légendes, dans les mythes. Le Dr Mitz cite et analyse de multiples exemples depuis les mythes grecs jusqu’aux vedettes hollywoodiennes qui paient de l’intégrité de leur vie une course en avant à la correction inlassable. Il pose un regard professionnel et expert sur les motivations psycho-émotionnelles, les contraintes sociales et les manipulations de certains chirurgiens peu éthiques, avides financièrement et complices des fantasmes de leur patientes.maquillage

Moi-même, en tant que thérapeute pendant des années, j’ai été témoin de ces femmes qui « tombaient des le piège » (car il n’y a pas d’autres terme) de certains chirurgiens qui, à l’occasion d’une petite correction du nez, n’aspiraient qu’à refaire leurs paupières, les lèvres, un lifting du visage, puis greffer des pommettes et un menton, puis les seins, etc. C’était parfois réussi techniquement mais ce n’était plus elles. Elles avaient un visage et un corps figé. Elles avait de beaux yeux extérieurement mais plus de regard. Leur visage ressemblait à des fesses de bébé toutes rebondies et lisses mais sans émotion, ni vie tout simplement. Quel gâchis ! Et pourtant je ne suis pas contre la chirurgie esthétique, car j’ai constaté également des femmes qui retrouvaient une communication normale et heureuse après avoir fait ôter la minuscule bosse qu’elles avaient sur le nez, qu’elles étaient seules à voir mais qui les obsédait, ou d’autres qui ont vu leur féminité exploser positivement y compris dans la maternité avec des prothèses mammaires bien équilibrées. Donc l’expérience nous démontre que la chirurgie plastique a sa place et le Docteur Vladimir Mitz nous en démontre tous les aspects avec clarté et simplicité.

Les progrès de la médecine esthétique vs la justesse de la réparation

En nos temps d’orientation vers les médecines douces et les thérapies moins invasives la question se pose de l’évolution de la vraie chirurgie esthétique. Et là encore, le Dr Vladimir Mitz est très clair. Il explore les différentes voies de la médecine esthétique qui prend beaucoup le pas actuellement. Ce n’est pas parce l’acte semble plus léger qui est moins anodin. Les ratés sont légion entre les lèvres sur-gonflées, les peelings qui vous ruinent définitivement la peau, la botox manie et les injections diverses pour combler les rides. Les adolescents s’y mettent aussi, sans parler des PE_Officielle_210x147 - copietransgenres en quête  de personnalité différente. Le métier de chirurgien ou de médecin esthétique devient très complexe.

Ne négligeons pas la chirurgie réparatrice qui a toute sa valeur après un accident, un cancer ou une maladie qui a mutilé ou abimé le corps ou le visage. C’est avec beaucoup d’intelligence et de sensibilité que le Dr Mitz, étudie ces cas, allant même jusqu’à donner les indications de prise en charge hospitalières.

Quoi qu’il en soit, satisfaction ou non du patient revient toujours à se poser la question de l’image de soi, de la quête d’identification ou de perfection, et des méandres intimes et complexes de sa relation à la beauté.

J’ai eu beaucoup de plaisir, d’intérêt intellectuel à lire ce livre que j’ai apprécié.

Le Docteur Vladimir Mitz, un parcours lucide et intègre

Jeune médecin et chirurgien, le Docteur Mitz, est confronté par hasard un jour à une nécessité réparatrice. La conscience de ses racines et de l’« héritage » spirituel familial de son père tailleur qui savait si parfaitement couper, construire, récupérer et refaire ainsi que la confrontation à la mort injuste et imposée par l’enfer de la Shoah a MITZ_Vladimir_2_3subtilement tissé sa toile dans ses choix professionnels ultérieurs. Formé en France et aux Etats Unis à la microchirurgie, à la chirurgie de la main puis à la chirurgie esthétique il a longtemps fait le choix d’officier l’hôpital public afin de démocratiser son art. L’aspect psychologique l’a toujours conduit à recourir à la collaboration avec des psychothérapeutes pour certains patients afin de démêler ce qui est de l’ordre du choix juste et ce qui est de l’ordre de l’éternel fantasme qui ne conduit qu’à la déception.

Crédit photographique : portrait du Dr Vladimir Mitz : Astrid di Crollalanza©Flammarion

Chirurgie esthétique, pour ou contre. Dr Vladimir Mitz. Flammarion. Prix : 18€

https://editions.flammarion.com

Fresh Wellness Logo Design Template Element

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s