Le Relais Bernard Loiseau, plaisir, authenticité et volupté au rendez-vous

Des racines terriennes qui ne se trahissent pas

Lorsque vous arrivez au Relais Bernard Loiseau, dans le village de Saulieu en Bourgogne, vous êtes saisis par la beauté intime du lieu mais surtout par son ancrage terrien. Peu de lieux en France ont cette caractéristique. Ici, outre la présence du jardin et la décoration « comme chez soi » dans une maison bourgeoise, inspirée et personnelle, transparait partout une empreinte très charnelle que de mon point de vue j’ai interprété comme l’héritage de Bernard Loiseau qui est partout. Les racines sont toujours vivaces. Le grand Chef gastronome qui nous a quittés il y a 16  ans maintenant inspire toujours sa femme qui a repris l’œuvre et la continue ainsi que ses enfants qui ont tous un rôle spirituel et vivant dans l’héritage familial. En effet, les racines commencent bien avant Bernard Loiseau. A Saulieu, l’Hostellerie de la Côte d’Or était un relais de poste depuis plus d’un siècle sans parler de la tradition Villa Loiseau des Sens @JonathanThévenet (3) - copie
d’hospitalité de la ville de Saulieu connue depuis l’Antiquité Romaine. D’emblée l’Hostellerie de la Cote d’Or se fit une réputation pour la qualité et l’inventivité de sa table. Suivent plusieurs chefs toujours talentueux et réputés tant et si bien que l’Hostellerie de la Côte d’Or devient le repaire gastronomique du gratin artistique, politique ou littéraire. C’est en 1975 que Bernard Loiseau en devient directeur puis propriétaire quelques années ensuite. Tout jeune chef, âgé seulement de 24 ans, il s’affirme par sa créativité et son audace sur les chemins  d’une cuisine résolument novatrice, voire révolutionnaire. Son style s’appuie sur des goûts purs et originaux, la limitation des graisses et des sucres, des produits locaux autant que possible, des cuissons maîtrisées. Il acquiert alors sa 2e étoile et transforme La « Côte d’Or » en « Relais  Bernard Loiseau » faisant référence à l’historique du lieu, puis à son inscription dans la grande famille des Relais & Châteaux. L’hôtel se transforme, le restaurant devient de plus en plus célèbre et exceptionnel jusqu’à la 3e étoile au Michelin et en 2003 il se dote d’un Spa, la Villa Loiseau des Sens, haut lieu d’un bien-être naturel et voluptueux. Tout y est pour enchanter les clients les plus avertis et difficiles.

La signature humaine d’une œuvre qui traverse le temps

Avec tout cela est née la Signature Bernard Loiseau, qui continue d’évoluer tout en restant farouchement fidèle, tout cela grâce à la « Gardienne du Temple », Dominique Loiseau. Cette « Story telling » réussie continue d’enchanter les clients et de faire pleuvoir les récompenses et prix les plus prestigieux. Dans la plupart des hôtels vous pouvez avoir un bel hôtel, un restaurant excellent et un Spa magnifique. Au Relais Bernard Loiseau, nous sommes devant une unité dont chaque élément est indissociable de l’ensemble et concourt très officiellement et consciemment à la réussite de l’établissement. L’hôtel en lui-même est organisé sur 4 niveaux : un rez-de-jardin avec ses terrasses privatives, des couloirs qui seraient presque des pièces à vivre tant elles sont belles et agrémentées de tableaux et de sculptures et quelques chambres. Les autres étages sont consacrés aux chambres et au Spa. La priorité d’organisation et de décoration a été donnée à l’harmonie paisible, aux services de toutes les envies des clients et à l’élégance. Ainsi, plusieurs bibliothèques comme des salons intimes parsèment le lieu, une salle de fitness, un fumoir cosy et convivial en cohérence avec les normes de santé publique, un billard français, une boutique, une salle de jeux et surtout un magnifique parc arboré que les clients fréquentent.

La gastronomie comme ADN et colonne vertébrale

Tout est né dans la cuisine et malgré le déploiement du Groupe Bernard Loiseau sur plusieurs lieux comme Paris, Beaune ou Dijon à travers des expressions variées (restaurants, bars à vin, hôtels, la culture de la gastronomie reste l’axe central. Au Relais Bernard Loiseau à Saulieu, c’est Patrick Bertron, chef étoilé qui met en scèneportrait Patrick Bertron @FranckJuery (2) - copie ses deux univers favoris : la nature marine et indomptée des côtes bretonnes et la puissance tellurique du Morvan tout en faisant la part belle aux grands classiques du maître originel, Bernard Loiseau. Tout en respectant le fabuleux héritage, Patrick Bertron affirme son propre style avec rigueur, sensibilité, gourmandise et poésie. Malgré le raffinement, il tient à sa démarche de cuisine de terroir, centrée sur les produits, avec le minimum de graisse et de sucre, mais avec des goûts marqués et beaucoup de subtilité.

Patrick Bertron est accompagné d’Aimeric Pinard, Chef pâtissier inspiré, décline son art en desserts à la fois légers et intenses, mêlant subtilement les saveurs et les textures, le croustillant et le moelleux, les épices audacieuses et les crèmes aériennes. Quelles expériences ! Aucune expérience gastronomique ne serait complète sans le sommelier. Eric Goettelmann a intégré La Côte d’Or en 2000. Il a parcouru les étapes qui l’ont mené de second à son poste actuel : il encadre aujourd’hui les dix sommeliers des six établissements du groupe. Il apparaît discret et sur la réserve. Ne vous y fiez pas. Il se transforme en être passionné et intarissable, dès qu’il aborde son sujet de prédilection : le vin,  son visage s’illumine, sa parole se délit et il partage ses connaissances et ses coups de cœur, avec un enthousiasme toujours empreint d’humilité et de respect pour son interlocuteur. J’ai eu la chance de le voir faire une dégustation de thés auprès de clients connaisseurs. C’était plus qu’un rituel de dégustation. C’était un cérémonial !

Tous ces éléments constituent une véritable colonne vertébrale autour de laquelle se greffent toutes les autres activités du groupe.

Dominique Loiseau, enthousiasme et rigueur aux manettes

Lorsque j’ai rencontré Dominique Loiseau, j’ai été impressionnée par sa simplicité, son enthousiasme et sa cohérence de chaque instant. Elle est « droit au but ». Elle m’a raconté la 1ere étape de sa vie professionnelle de biochimiste, puis d’enseignante au lycée hôtelier et enfin de journaliste-rédactrice pour le magazine « l’Hôtellerie ». Elle voyage, teste, va de thalasso, en hôtel et en Spa forgeant ainsi sa connaissance des offres bien-être, anime des conférences et participe aux manifestations Dominique Loiseau présidente et Ahlame Buisard directrice générale @MatthieuCellard - copieprofessionnelles. Et c’est ainsi qu’au cours de l’une d’elle elle rencontre un jeune Chef étoilé qui va marquer à jamais son destin : Bernard Loiseau ! Elle le rejoint à Saulieu, le secondant et le conseillant dans tous ses projets. Au décès de son mari, elle s’engagea tout naturellement dans la perpétuation de son œuvre. En 2003 elle est nommée Présidente du Groupe Bernard Loiseau.

A ma question : comment une femme aussi active que vous se ressource-t-elle ? Elle me répond : « Mon grand secret c’est la terre, le jardin !  Je le fais chez moi et ici : je suis le chef jardinier du parc du Relais Bernard Loiseau.. Pour moi c’est le summum du bien que je peux me faire. Je vibre à l’intérieur lorsque je suis dans mon jardin. Je reçois en permanence des informations de pépiniéristes. Ils me connaissent et m’envoient toutes leurs informations. Je sais beaucoup de choses sur les cultures des plantes. Je le fais avec ma passion mais également avec mes connaissances scientifiques. Le matin quand j’arrive, je traverse le jardin et je vois tout de suite ce que je peux améliorer dans la journée et plus tard. C’est très agréable pour les clients et pour moi c’est magnifique. JeRelais Bernard Loiseau @JonathanThévenet (21) - copie 2 fais tous les salons de jardins et de fleurs en France et à l’étranger. C’est comme des vacances. Je me mets toujours dans la vision du client et je me pose la question de ce qu’ils voient. J’ai été élevée comme cela : mes grands parents avaient une ferme, j’avais un contact permanent avec la terre et j’ai vécu avec la saisonnalité.

En ce qui concerne le spa, c’est un long chemin mais très cohérent. Mon 1er métier c’est d’être biologiste puis j’ai écrit des livres destinés aux étudiants en biologie. Puis j’ai été contacté par le journal  L’Hôtellerie, je suis alors devenue journaliste. J’étais chargée avec mon côté scientifique de voir tous les centres de thalasso. J’ai acquis l’esprit hôtelier avec ses valeurs et ses qualités et donc quand j’ai créé ce Spa je l’ai fait avec un esprit hôtelier et pas ce que j’ai vu en thalasso. J’ai voulu du glamour. Concernant la marque, J’ai choisis la marque Decléor pour sa sensorialité et je suis très contente de la manière dont le Spa grandit et du véritable service qu’il offre à nos clients »

Vous l’avez compris, Dominique Loiseau est une plus que passionnée mais avec les pieds bien sur terre et ancrée dans son œuvre. D’ailleurs, entre nous, je pense que pour elle tout ce qu’elle touche doit devenir une œuvre : le jardin, l’hôtel, le Spa et même tout le Groupe Loiseau ! Admirable !

Ahlame Buisard, une directrice générale élégante, sensible mais tout terrain

Voilà une directrice générale du Groupe Bernard Loiseau bien surprenante. On peut se demander comment une femme si calme, à l’allure si détachée peut gérer sans broncher une telle masse de travail et de responsabilités. Et pourtant j’ai pu constater comment elle prend des décisions avec intelligence avec une vision à 360°. Originaire du Maroc, après des études scientifiques, puis commerciales, elle rejoint le Groupe en tant que contrôleur financier. Elle s’implique, s’adapte et progressivement en vient à réorganiser l’Entreprise pour aller de l’avant et continuer d’exister. Elle sait communiquer son énergie et sa détermination aux équipes qui sous sa houlette participent au succès. Le Spa Loiseau des Sens la passionne. Ce Spa Haute Couture, permet au Groupe d’asseoir son enracinement en Bourgogne et d’exprimer encore davantage les valeurs d’excellence et d’authenticité, si chères à Bernard Loiseau.

Pour résumer les tâches de Ahlame Buisard : DAF, DRH, directrice marketing et DG !

Toutes ces casquettes lui permettent d’être très réactive dans les prises de décisions. Ahlame Buisard DG groupe Bernard Loiseau @MatthieuCellard (1) - copieDans sa conscience le Spa est une pièce maîtresse car elle a vu à l’origine le tout petit Spa de 150 M2 souvent complet et constater que non seulement, les clients se voyaient refuser l’entrée au Spa pour cause de saturation, mais il arrivait que les clients annulent leur réservation à l’hôtel et au restaurant car ils ne pouvait bénéficier d’une offre complète ! La décision a été prise : il fallait un grand Spa digne de l’offre gastronomique. La clientèle a beaucoup évolué car les réservations allaient en priorité au Spa et du coup réservaient ensuite au restaurant et à l’hôtel. Le taux d’occupation a augmenté de 10 points et l’hôtel a pu ouvrir 7 jours/7 alors qu’avant il ne l’était que 5 jours par semaine ! Je lui laisse la parole pour partager avec vous ses décision audacieuses : « Actuellement nous avons une restauration toute la semaine entre les 2 restaurants. Ainsi non seulement le Spa est rentable, mais nous rentabilisons les restaurants et l’hôtel !  Nous sommes passés de 1 million d’euros d’investissement à 7 millions. Cela nous a fait peur, mais nous sommes gagnants. »spa Loiseau des Sens 4@FranckJuery - copie

Comment un établissement d’un tel luxe parvient-il à s’insérer dans le développement durable si indispensable. J’ai entendu sans surprise la réponse de Ahlame Buisard : « Nous avons investi dans une chaufferie bois en énergie renouvelable. Nous l’avons construite en 2016, nous l’alimentons avec du bois déchiqueté de la région. C’est très écologique et économique car nous faisons plus de 60% d’économie de chauffage. Nous chauffons toutes les eaux des bassins, le hammam, plus l’hôtel et le restaurant. Tout est chauffé grâce à  cette chaufferie. Ce fut un gros investissement mais qui a été très vite rentabilisé. De plus nous sommes très contents d’être à ce point éco-responsable car tout vient de la région. En ce qui concerne les bassins nous avons fait le choix de filtrer l’eau avec de l’ozone ce qui est très écologique. Nous rajoutons un peu de chlore car cela nous est imposé par la loi, mais c’est très peu. Les clients apprécient beaucoup. Nous avons aussi des tongs fabrication 100% française et totalement recyclables. Pour la blanchisserie nous sommes sur du coton »

Tout semble tellement idyllique que je ne pouvais que me poser la question des secrets supplémentaires de rentabilité, tellement tous ces gens du Relais Bernard Loiseau semblent avoir pensé à tout ! Alors Ahlame ?  « Nous avons beaucoup de coffrets cadeau que nous commercialisons nous-mêmes. Nous en vendons beaucoup. Nous vendons des bons cadeaux pour le Spa ou pour l’expérience globale avec le restaurant. Nous faisons en sorte d’attirer également la clientèle affaires car nous avons une très belle salle de séminaires avec une vraie proposition bien-être business. »Mais… que vous manque-t-il ? Je cherche !

La Villa Loiseau des Sens et son Spa, une unité multisensorielle

Lorsqu’on parle du Spa, il faut y inclure la totalité de l’offre, c’est-à-dire un Spa de 1500 M2 qui se déploie sur 4 étages et un restaurant doté d’une cuisine « santé-plaisir ». La proposition bien-être du Spa est digne du Relais : Les équipements les plus performants, un hammam splendide avec un salon de rituel gommage, un sauna avec vue sur jardin, une piscine animée d’un parcours de phlébologie, d’une banquette drainante et relaxante, d’une plage bouillonnante, d’alcôves massantes, de canapés Hydronox, d’une nage à contre courant, une douche expérience et en particulier ce spa Loiseau des Sens 7@FranckJuery - Copie - copieque j’ai adoré : la cabane à air marin qui permet en 20 minutes d’avoir l’équivalent d’une journée en bord de mer. J’ai également apprécié pour un grand moment de détente et de poésie le jacuzzi dans le jardin. Au 4e étage une Spa-suite de 75 M2 totalement privative offre une vue panoramique sur les monts de l’Auxois et le jardin luxuriant du Relais Bernard Loiseau. Cette suite peut accueillir jusqu’à 8 personnes durant la journée, offre tout le confort et l’authenticité du service Loiseau pour un séjour inoubliable. Champagne, petits fours, room service ainsi que l’accès aux espaces sensoriels du Spa Loiseau des Sens et aux soins signatures de la maison Loiseau. Il offre les équipements d’un très beau Spa : une grande cabine de soins duo (pour recevoir les soins en toute intimité), un hammam, un sauna et une balnéo sont savamment agencés dans la suite au cœur  de laquelle trône une majestueuse cheminée contemporaine. Tout l’espace est habillé de bois et intégralement vitré.

Margaux Koziel, Spa manager dans l’âme

Lorsqu’on rencontre Margaux Koziel pour la première fois on ressent tout de suite son tempérament décidé, volontaire et très à l’écoute et doux. Elle respire l’harmonie et son parcours témoigne de sa détermination. Elle vient de la Champagne Ardennes, après un Bac technologie puis esthétique, la voilà partie à Lyon dans un Spa en tant que Spa praticienne. Tout était à faire dans ce lieu en ouverture. Progressivement elle assuma tous les rôles : praticienne, manager, etc. C’est ainsi qu’elle a appris  à travailler en autonomie et à tout gérer. N’ayant aucune aide, elle trouva les clés de la Margaux Koziel @JonathanThévenet (2) - copieréussite elle-même. Elle a aimé développer un vrai sens relationnel et apporter tout ce qu’elle pouvait à ses clients et ses équipes pour qu’ils se sentent bien. En travaillant ensuite dans un autre nouveau Spa avant ouverture, elle dit avoir construit aussi bien le Spa qu’elle-même. Quelle belle métaphore ! Puis elle a goûté aux emplois saisonniers à la montagne et en Provence jusqu’à son arrivée, il y a un an et demi, au Relais Bernard Loiseau avec cette fois-ci une grosse équipe (Actuellement 15 personnes). Les valeurs de l’entreprise rejoignaient les siennes : le respect des traditions et l’esprit de l’œuvre, le goût de partager ces valeurs, le souci du détail, les échanges avec le personnel comme avec le client.

Parmi tous les labels, Margaux a tenu à postuler au Label Qualité Spa-A. En effet, tout est parti de l’idée de faire évoluer le Spa de manière à lui apporter de la notoriété et fournir aux équipes un moyen de s’évaluer et de se remettre en question. Elle dit : « J’ai sélectionné le Label Qualité Spa-A car il me semblait apporter tous ces éléments que je recherchais. Nous nous sommes vraiment évalués pas seulement pour obtenir un prix mais pour aussi donner le meilleur à nos clients. Chaque employé, les réceptionnistes et praticiennes avec des challenges différents a travaillé sur les points qui les concernaient. Certaines choses semblent élémentaires et en principe innées lorsqu’on s’engage dans ce métier, et d’autres sont plus techniques comme : comment faire une réservation. Aller plus en détail. Cela nous permis de vraiment progresser. La charte nous a permis d’avancer concrètement sur le regard d’un professionnel sur notre travail. »

Le Spa Loiseau des Sens a obtenu le Label Qualité Spa-A en 2019

www.bernard-loiseau.com

Logo label-fb - copie

 

 

1 commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s