Oliv’bio, la marque qui sent bon la Provence

L’excellence dans le bio, zéro déchet et la sensorialité

Nous y sommes, la révolution du biodéveloppement durable, etc. dans la cosmétique est faite. Elle a tâtonné pendant ces dernières années pour enfin avoir trouvé ses marques et son vrai développement. Mais, malgré les labels il y a bio et bio. Certaines marques ont des formules bio mais sont basiques, elles ne font pas de mal, mais elles n’ont aucune originalité ni aucune véritable expertise soin. C’est tout différent avec Oliv’Bio. J’ai d’abord découvert cette marque à travers le témoignage d’une amie qui ayant reçu un soin était enthousiaste au sujet de la qualité des produits et de l’expérience. J’ai consulté le site web et j’ai été conquise par la beauté des packagings. J’ai essayé les produits et là j’ai compris que nous étions dans une approche différente du marché habituel et d’une qualité exceptionnelle. Donc, j’ai enquêté, exploré, rencontré le créateur Yannis Bucelle et l’âme de la diffusion de Oliv’BioValérie Mazoyer. Ainsi, vous en profitez. Qu’en est-il ?

La marque est née de l’intuition de Yannis Bucelle et de Valérie Mazoyer. Elle existait à l’état embryonnaire et il l’a rachetée afin de lui donner la dimension qu’elle a actuellement. Au cœur de tout, il y a une passion pour l’olivier. Yannis était attentif à la culture et à taille des oliviers. Il a fait des études en chromatographie avant de prélever des feuilles d’olivier car elles contiennent beaucoup d’anti-oxydants qui sont souverains pour la circulation sanguine et la tension artérielle. Dans le domaine précis de la cosmétique les extraits d’olivier sont des anti-radicalaires d’exception. Vous l’avez compris, le fil rouge de la marque est d’accompagner la peau dans son vieillissement afin de le retarder le plus possible. 

Mais cela ne suffisait pas à Yannis Bucelle, il a veillé au sourcing et, accompagné de trois laboratoires, a sélectionné des producteurs locaux et bio. Du coup le développement fut beaucoup plus long mais qu’importe lorsqu’on voit le produit fini, cela vaut le coup de patienter. Un très gros travail a été fait au niveau des textures qui sont très détoxifiantes et ultra-pénétrantes tout en étant très légères. La sensorialité des produits est subtile, la signature olfactive est particulière. Elle sent bon le frais tout en étant complexe et travaillée. Tout le travail d’aromachologie a été fait avec un olfactologue afin de créer un vrai parfum et d’apporter tout le bien-être par les huiles essentielles et produire un vrai décrochage, pour produire un moment rassurant à la cliente et la faire voyager en Provence. La volonté a été de trouver un parfum qui respecte la personne qui reçoit le soin afin qu’elle soit nimbée de l’odeur sans en être envahie. Valérie Mazoyer qui maitrise l’aspect massage a créé des techniques d’application originales à la marque afin d’amener la cliente à un moment unique par le toucher. La synergie est parfaite entre les mains et le produit.

La diffusion et la commercialisation s’est faite à l’écoute du terrain, en prenant son temps, grâce au bouche à oreille. La réputation a grandi et la marque Oliv’Bio est maintenant très appréciée en France mais également au Japon, en Chine et en Europe. 

Des produits haut-de-gamme aux formules globales

Les produits sont vraiment différents de ce qu’on voit par ailleurs sur le marché. Les formules sont travaillées globalement. Par exemple, le produit pour peaux sensibles est constitué d’ingrédients qui agissent sur la micro circulation tout en respectant les épidermes les plus sensibles. Mais il va apporter de la nutrition cellulaire, de la stimulation anti-radicalaire et des effets anti-âge. Le spectre est large. Les flacons sont « air less » afin de préserver la qualité du produit jusqu’à la fin. Tous les produits sont labellisés EcocertCosmébio et bientôt Cosmed. Il y a un réel engagement de prendre soin de la planète et de chercher le zéro déchet dans les formules. Actuellement, Oliv’Bio travaille sur de nouveaux labels liés à la Provence. 

Lorsque vous aurez les produits en main et que vous les essayerez, vous constaterez vous-mêmes qu’ils sont très haut de gamme avec des prix tout doux.

Quelques produits incontournables : 

  • Elixir anti-âge : Sa grande originalité est d’être une huile associée à des actifs qui lui permettent de pénétrer comme un sérum aqueux. C’est vrai savoir-faire au niveau du labo. C’est une merveille car l’expérience est tellement positive que les clientes reviennent faire du réassort avant d’avoir terminé le flacon tellement elles ont peur de manquer. 56€
  • Le gel soyeux : Ce produit démaquillant est « intelligent » car il s’adapte à toutes les problématiques de peau (très sèches, sensible, grasse). Il se rince idéalement avec les éponges naturelles de Oliv’Bio qui sont cueillies en Crète. Elles sont prélevées d’une telle manière que l’éponge se renouvèle sur site dans le mois qui suit la cueillette. Lorsque l’éponge vieillit, elle se délite naturellement ce qui signifie qu’elle ne crée aucun déchet. 19€
  • Masque éclat gommant  C’est un gommage peluchant et un masque coup d’éclat en même temps. Il est riche en argile blanche, terre précieuse appelée Kaolin, il a le pouvoir de gommer en douceur les cellules mortes et impuretés, sans agresser le film protecteur acide de la peau, ni ses glandes séborrhéiques. Apaisant et revitalisant, le Masque Eclat Gommant, équilibre les fonctions de la peau, améliore la microcirculation et oxygène l’épiderme. Sa particularité est son efficacité incroyable qui laisse la peau très douce, avec un grain très resserré. 28€
  • Soin clair de lune : Cette crème éclaircissante aux extraits végétaux naturels corrige les tâches pigmentaires et réduit l’apparition de nouvelles en stoppant la production de mélanine. Le maintien de l’élasticité de la peau est optimal. La peau est lumineuse et plus claire jour après jour, tout en apportant beaucoup de fraicheur et de confort. Cette mixité d’effets est très appréciée. 58€

Lorsqu’on lui demande comment il voit l’avenir, il est serein et placide : se développer à un rythme qui respecte tout le monde, prospérer en restant fidèle à ses valeurs. Etre green et respectueux encore et toujours, être clean vis à vis de la nature et de l’être humain. Evidemment il veut se développer ! Mais il tient à garder la proximité avec les gens, ses clients et ses amis. Et quand on le pousse encore pour lui faire dire un rêve, un projet, il finit par admettre que créer un Spa ou un institut en phase totale avec Oliv’Bio et dans la même dynamique, serait bien !

Yannis Bucelle, un entrepreneur fidèle à la Provence

Lorsqu’on découvre cette marque, Oliv’Bio avec tant de qualités, on se demande quel type de créateur a pu être à sa source. Et lorsqu’on rencontre Yannis Bucelle, on comprend. Tout est cohérent et en harmonie chez lui. Il explique qu’il a, depuis son enfance, une vocation d’entrepreneur car toute sa famille y compris ses grands parents dirigeaient une grande entreprise dans le Vaucluse. Petit clin d’œil du destin, l’entreprise a fabriqué pendant des années des packaging pour les plus grandes marques de cosmétiques si bien que Yannis a été baigné par cette culture de la beauté et de l’élégance.  Il a fait des études qui ont nourri son sens de l’entreprenariat, car son ambition était de créer son entreprise. Il a été directeur financier pour une marque de cosmétiques, jusqu’au moment où il a su saisir sa chance au vol et il a racheté une marque de niche il y a 3 ans. Celle-ci était embryonnaire mais il se sentait en phase avec elle. Il en a fait : Oliv’Bio. Avec sa compagne et son équipe il a travaillé avec enthousiasme et opiniâtreté afin de lui donner la forme et l’existence de ses valeurs : le bio, le développement durable, zéro déchet, local, l’élégance, le raffinement et par dessus tout le respect de l’humain. 

Valérie Mazoyer, volontaire et inspirée

Pour cette marque si précise et inspirante, il fallait une sorte de « fée de la profession » pour la diffuser et la développer sur le terrain. Tout naturellement Valérie Mazoyer a pris le rôle. Technico-commerciale dans la cosmétique depuis de très longues années, elle a travaillé avec les plus grandes marques, créé des soins originaux, enseigné en France et à l’international. Femme de passion, elle continue toujours à partager son savoir et son expérience du métier d’esthéticienne dans les écoles. Elle donne des conférences sur « qu’est-ce que le Bio ? Comment développer une formule de cosmétique Bio ? Et qu’est-ce que le métier de technico-commerciale ?  ».Lorsqu’elle s’est impliquée dans la marque Oliv’Bio, celle-ci était naissante, Valérie a agrandit le catalogue, développé la vente et travaillé en équipe étroite avec Yannis Bucelle

Lorsqu’on lui parle de ressourcement et de ses secrets de régénération, elle vous répond en riant : « Mon métier, juste échanger avec les amis du métier avec lesquelles je fais des échanges, parler avec mes clients à l’étranger. Et puis profiter de la Provence et de cette région si chère à Pagnol. Cela me nourrit. » 

https://www.oliv-bio.fr/fr/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s