Ce que nous dit la crise du coronavirus

Regards croisés sur les responsabilités de notre société

On dit cette crise sanitaire sans précédent. Mais est-ce exact ? une toute petite exploration nous permet de constater que c’est faux. Sans parler des grandes maladies comme la peste noire 1347, la fièvre jaune 1648 ou le choléra 1852, plus près de nous, au moins nos grand parents se souviennent de certaines grippes espagnoles ou asiatiques qui ont décimé la planète. Qu’y a-t-il de différent dans ce cas présent ? Il est certain que la période de confinement nous a permis de prendre un peu de recul et de nous interroger différemment. Pour certains. Car hélas, pour d’autres la cécité et la surdité ont été identiques. Nos contradictions nous ont sauté à la conscience et ce fut l’occasion de se rendre compte des méfaits et de la grande illusion de nos sociétés qui semblent vraiment arriver à leur terme. 

Si nous retrouvons notre vie d’avant, sommes-nous certains de changer de paradigme ou cette société de consommation repartira-t-elle de plus belle, motivée par la frustration de n’avoir pu consommer?

Ce livre offre des textes de plusieurs auteurs de différentes disciplines qui ouvrent des pistes pour réfléchir à ce que nous voulons et nous mettent en face de nos responsabilités tout en nous livrant de véritable messages d’espoir.

Ce livre est un ouvrage collectif écrit par des économistes, des philosophes, des consultants experts, des géographes, des pionniers du droit pour l’environnement et bien d’autres. Bref tous parlent de ce qu’ils connaissent. Plutôt que de paraphraser leur pensée en la trahissant, je vous les cite, espérant que vous y trouverons une inspiration et vous incitera à lire ce livre qui m’a intéressée. 

Liste des auteurs des articles. Tous sont des sommités et des acteurs engagés dans le monde d’aujourd’hui.  :

  • Christian Araud : les virus virulents revisités
  • David Bernasconi : Un monde empoisonné par le libéralisme
  • Florent Bussy : Quel monde pour demain ?
  • Paul Cassia : L’état d’urgence sanitaire, un virus juridique ravageur pour l’état de droit : du Covid 19 à 1984
  • Simon Charbonneau : savoir faire face à la toute puissance de la nature
  • Jean Pascal Derumier : Le Covid 19, un virus dans le logiciel de l’ancien monde
  • Tony Ferri : L a crise sanitaire à l’épreuve de l’hypersurveillance
  •  Jean Gatel : L’économie sociale ne doit plus être à la marge. Elle doit devenir la norme
  • Pierre Jouventin : Un constat d’échec
  • Serge Latouche : Le coronavirus et la décroissance
  • Yves Marie Le lay : Et j’ai crié, crié, Covid-19
  • Bertrand Méheust : Les rêves du « monde d’après » sont à prendre avec de longues pincettes
  • Jean Luc Pasquinet : On arrête presque tout mais on ne fait surtout pas un pas de côté
  • Boris Pijuan : Face au virus, immunisons notre agriculture
  • Pierre Yves Poidron : Gestion de la crise
  • Alexandre Rojey : Sortir de la crise vers un avenir porteur de sens 
  • Dominique Jacques Roth : Covid 19, une aubaine pour les nécro pouvoirs
  • Catherine Verne : Crise du Coronavirus, ce qui change dans le rapport à soi  à l’autre et au monde

« Ce que nous dit la crise du coronavirus » 12€ http://www.libre-solidaire.fr

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s