Le printemps, une énergie à tout casser pour renaitre !

Une vie qui s’impose

Le début du printemps se manifeste par des aller-retour avec l’hiver, entre bourgeons, fleurs, pluie, vent et frimas trainants. Mais les signes sont là, et notre cœur ne s’y trompe pas. La joie perçe sous la morosité. On ne sent un élan léger, l’envie de chantonner et un goût de bonheur dans l’air. C’est le printemps ! c’est la saison la plus célébrée en peinture.  Celle des amours naissantes. Nous constatons l’émergence de la vie et de la vitalité partout : les animaux sortent de leur hibernation et font des petits. Les arbres se couvrent de fleurs, les rituels sacrés rythment les semaines printanières et notre énergie est très bizarre à la fois tonique mais fatiguante voire déprimante… Etrange ! Pourquoi ?本と植物

Observons : En même temps notre vie résiste à cet élan, notre quotidien se grisaille et se traîne ; nous perdons nos repères et nous ne savons pas comment nous libérer du vieil hiver et aller mieux dans le sens de la joie de vivre.

Le printemps est un joli temps comme dans les contes et les chansons d’enfants. Mais tout d’abord essayons de faire en sorte que cet élan repose sur une vraie compréhension de l’énergie printanière.

Que se passe-t-il au printemps ? La sève monte dans la végétation les bougeons éclosent, les animaux cessent d’hiberner, la lumière croit vraiment, le ciel devient de plus en plus pur. Tout annonce la re-Naissance ! Mais souvent aussi il pleut, il y a des moments de froid, de vent. Cela occasionne en nous et autour de nous, des crises, des doutes et des révolutions. Le printemps amène aussi des problèmes ambigus : gelées tardives, allergies envahissantes, rhumes des foins, dépressions.

Sortir de son cocon : beauté et santé

double exposure woman profile with tree foliage

Il en est de même pour nous intérieurement. Pour que cette force pousse en nous, trouve sa place, elle va devoir pousser l’énergie qui était là avant elle. Nos organes et nos fonctions « printanières » sont un peu endormis. C’est pourquoi le printemps est une saison où bien souvent nous sommes fatigués, notre peau n’est pas belle, notre silhouette laisse à désirer  et nous avons des petites misères qui nous font déprimer un jour sur deux. C’est la première leçon du printemps : les changements, physiques, énergétiques et émotionnels ne se font pas d’un coup. Ils pointent de-ci de-là de manière presque imperceptible avant de s’imposer réellement.

Cette année, donc, osez sortir de l‘hiver comme un papillon sort de son cocon, de sa chrysalide. Déployez vos ailes en vous disant que l’hiver a servi à faire de vous un être nouveau qui est maintenant prêt à découvrir un monde nouveau.

Et puisque vous osez, ne soyez pas surpris par la nouveauté : elle va de pair avec l’audace. Sachez vous « dé-couvrir » c’est-à-dire vous débarrasser de vos vieilles peaux, de vos vieilles habitudes. Décidez de nouveaux comportements. Surprenez- vous, étonnez-vous et prenez le temps de vous apprivoiser.

L’une des caractéristiques du printemps est une espèce d’agitation, comme si, tout à coup nous étions pris d’une certaine boulimie de vie. Il y a un côté très positif à cela, mais si nous ne le canalisons pas, cela nous disperse et nous épuise. Il s’agit au printemps de s’agiter calmement.

Prendre soin de soi

Osez changer de peau aussi. Comme vous avez pu le constater la peau est terne au sortir de l’hiver. C’est normal. Le froid, le chauffage, souvent déshydratent ; le changement de nourriture perturbe la digestion et de surcroît, nous avons aussi besoin de changer nos cellules de peau. Aidez-vous en adoptant pour quelques semaines une alimentation très légère à base de fruits et de légumes frais. Choisissez des primeurs, ils vous feront faire le plein de vitamines et de minéraux, vous enchanteront de saveurs fraîches et vous donneront une énergie nouvelle.

Quoi manger spécifiquement ?Colorful vegetables collection

Tous les légumes nouveaux ainsi que ail, artichaut, asperges, aubergine, betterave, blette, carotte, céleri, cerise, chou, chou de Bruxelles, chou-fleur, citron, concombre, courgette, crosne, épinard, fraise, kiwi, laitue, navet, oignon, orange, pamplemousse, panais, petit pois, poire, poireau, pomme, pomme de terre, radis, rhubarbe, salsifis, tomates, topinambour…

Et, du poulet, des saveurs acides en général et des aliments verts.

Kinder essen Obst und Gemüse im Sommer

La beauté : Offrez-vous aussi une série de soins purifiants et régénérants pour le visage et le corps. Ne vous inquiétez pas des transformations de votre peau : elles sont l’expression de votre mutation personnelle intérieure. Adoptez une nouvelle stratégie de remise en forme avec un peu de sport, de la danse. Privilégiez de temps en temps

healthy pregnant woman doing yoga in nature

des sorties dans la nature (balades, vélo, aviron) pour vous mettre au diapason de la végétation. Les promenades dans la forêt sont particulièrement bienvenues avec toutes ces petites fleurs qui nous enchantent et ces bourgeons qui nous émeuvent de tant de force et de fragilité en même temps.

 

La santé : En Chine, à chaque changement de saison il est coutume de consulter son acupuncteur afin de recevoir une séance qui vous nous caler sur la nouvelle énergie. C’est le moment ! Allons-y. allons voir ostéo, acupuncteur, esthéticienne, naturopathe. Le foie est l’organe particulièrement sollicité au printemps. Il peut, nous secouer de ses crises physiques ou émotionnelles. Soyez vigilant quant aux retours de morosité, à l’hypersensibilité et à l’irritabilité pouvant aller jusqu’à la vraie colère. La voix est à canaliser, elle aussi. Gare aux cris, aux paroles trop rapidement prononcées !

Aimer : Osez vous aimer, vous-même, aimer les autres. Le printemps, c’est la saison de tous les appétits. Faites vous beau ou belle avec délectation en dégustant le plaisir de prendre soin de soi de manière nouvelle. La pédicure, la coiffeuse peuvent être les mêmes que d’habitude, mais demandez-leur de s’occuper de vous de manière nouvelle. Et si vous changiez de tête ????

feb9ad24-0978-4cbe-8967-4a9af797f9f3

La parure : Osez changer de vêtement ! il est l’instrument émotionnel de votre communication. Être ou paraître. Peu importe. Déguisement ou révélation de soi et alors ???? Expression de notre poésie, de notre fantaisie ou de notre décision de transformation. Le vêtement est une des voies pour être soi-même. Osez l’harmonie avec vous-même dans la grâce et la simplicité. !

Bonne année : Le printemps est un début de cycle ; ce n’est pas un hasard si la nouvelle année chinoise, tibétaine, ou autre, viennent à cette saison. Il y a vraiment du nouveau dans l’air ! c’est l’occasion de faire le point sur le cycle qui vient de se terminer. Prendre quelques petites vacances en cette saison est une excellente occasion de repartir « bon pied, bon œil » Soleil ou montagne. Tout est bien, pourvu que vous y preniez plaisir et que vous vous donniez les moyens de vous reposer  tout en vous régénérant consciemment.

Laissez-vous tenter par ce qui est nouveau sans vous disperser pour autant. Faites pour vous ce que vous feriez pour un ami que vous désireriez choyer. Prenez du plaisir à la vie. Soyez attentif à vos changements émergeant, vos projets à peine chuchottés à vos oreilles internes, à votre cœur et à votre âme. N’allez pas trop vite en changements mais prenez soin des graines à faire germer peu à peu.

Bon printemps !

Beautiful young woman lying on the field in green grass and blowing dandelion

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s